Périgord: week-end gourmand autour de la truffe

Plus que quelques heures avant le réveillon de Noël et, tradition oblige, vous vous apprêtez peut-être à préparer et/ou déguster de la truffe. Quel meilleur moment pour vous faire saliver en vous faisant découvrir quelques photos prises le week-end passé durant mon petit séjour dans le Périgord, entre Sorges et Périgueux. Pourquoi Sorges? Car ce village français est connu par les gastronomes du monde entier pour être la capitale de la truffe noire, la fameuse «tuber mélanosporum».

Invitée par Logis (ex-Logis de France), je suis partie avec une poignée de blogueurs sur les traces du diamant noir. Repéré à 1.000€ du kilo sur place, annoncé à 2.000€ sur Paris, ce champignon ultra chic mérite amplement son surnom! Il faut dire que 2012 a été une année désastreuse pour la culture de la truffe et que, selon Le Figaro, la production européenne semble se raréfier d’année en année. D’où la flambée de son prix, sans pour autant que son succès ne s’en démente: les vrais amateurs sont prêts à mettre la main au portefeuille!

Au programme de ces 3 jours en Dordogne, de l’authentique: deux dodos dans une auberge de charme, tablées à la cuisine franche et généreuse, marché de producteurs et de trufficulteurs contrôlés de Périgueux, visite de l’écomusée de la truffe, cours de cuisine avec le chef Pierre Corre autour de la truffe, du canard (coeur, cou, langue, … saviez-vous que tout est bon dans le canard?) et du foie gras pour terminer en apothéose par une « chasse » à la truffe avec une truie (la très charmante Magali) comme autrefois. Car, de nos jours, la truie est remplacée par le chien tout en garantissant (grâce à son flair) le plus important: la maturité du champignon lors de sa récolte.

Voilà un voyage qui m’a permis de découvrir un terroir plein de charme et des saveurs nobles voire parfois insolites, comme le sabayon truffé ou cette succulente glace à la truffe (3ème photo en partant du bas). Des rencontres enrichissantes qui donnent encore plus envie de tirer la sonnette d’alarme face à la truffe de Chine. Mal récoltées, à coups de pioche, leur parfum et leur goût (enrichit au parfum de synthèse!) ne présentent aucun intérêt. Pourtant, leur prix moins élevé parvient même à séduire les restaurateurs peu scrupuleux et c’est par tonnes qu’elles arrivent chez nous. Une aberration face à la rareté de la truffe du Périgord. Alors, consommons mieux, certainement moins mais de chez nous!

Photos: Alerte à Liège.

Truffe du Périgord-SorgesTruffe du Périgord 1-SorgesTruffe du Périgord 2-Marché de PérigueuxTruffe du Périgord 3-Marché de PérigueuxTruffe du Périgord 4-Marché de PérigueuxTruffe du Périgord 5-Marché de PérigueuxTruffe du Périgord 6-Marché de PérigueuxTruffe du Périgord 7-Marché de PérigueuxTruffe du Périgord 8-Marché de PérigueuxTruffe du Périgord 9-Marché de PérigueuxTruffe du Périgord 10-Marché de PérigueuxTruffe du Périgord 11-PérigueuxTruffe du Périgord 12-Cathédrale Saint-Front de PérigueuxTruffe du Périgord 13-PérigueuxTruffe du Périgord 14-Omelette à la truffeTruffe du Périgord 15-Omelette à la truffeTruffe du Périgord 16-Glace à la truffeTruffe du Périgord 17-Truie cherche truffesSorges-Périgord

Comments
3 Responses to “Périgord: week-end gourmand autour de la truffe”
  1. Chloé dit :

    Mmm, ça donne envie! Je reçois au Nouvel An, pourquoi ne pas envisager une recette à la truffe!

  2. MarieModasse dit :

    Ah miam, tous ces bons produits! Et puis, si tu as mangé de la truffe pendant 2 jours, je dis bravo! Quelle chance … j’en salive.
    Bonnes fêtes à toi.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :