J’ai rencontré le Grand Blond…

La semaine passée, j’ai eu le plaisir de croiser Pierre Richard. Je l’avais déjà vu, en 2007, sur les planches du Théâtre des Variétés dans « Pierre et Fils ». Comment ne pas succomber au charme de celui qui incarna les personnages les plus maladroits et rocambolesques du cinéma français? Impossible également de ne pas l’associer au … Lire la suite