Citytrip // 5 bonnes raisons d’aller à Budapest

Avec l’émission « Échappées Belles » en guise d’entrée en matière, je vous emmène aujourd’hui à Budapest, que j’ai découverte pour terminer l’année 2019. Surnommée la « perle du Danube », la capitale hongroise m’a bluffée par ses multiples facettes. Je ne m’attendais pas à une ville avec autant d’activités, avec une telle énergie. Allez, convertissez vos euros en forints et suivez-moi !

L’histoire de Budapest, c’est celle de trois villes : Obuda, “ancien Buda”, Buda, la ville haute située sur la rive gauche du Danube et Pest, la ville basse qui se trouve sur la rive droite du fleuve. Buda est devenue la capitale du pays en 1361. En 1873, Obuda, Buda et Pest sont réunies pour prendre le nom de Budapest. La ville a réussi à être la plus puissante de l’Empire austro-hongrois, derrière Vienne, tandis que, de 1867 à 1918, l’Empire austro-hongrois a rayonné sur l’Europe centrale. Un empire dirigé par l’empereur François-Joseph et sa femme, Elisabeth von Wittelsbach, alias Sissi (impératrice d’Autriche et reine de Hongrie, popularisée par la saga édulcorée incarnée par Romy Schneider sur grand écran).

De son riche passé, Budapest en a gardé les joyaux. Construit sous l’Autriche-Hongrie, le Parlement de Hongrie est l’une des pépites néogothiques de la ville et le plus grand bâtiment du pays. Un incontournable, dont l’intérieur se visite également. Mais la liste est longue : le Palais de Budavár, le Mont Gellért qui surplombe la ville de Budapest de ses 235 mètres de hauteur et offre ainsi une vue panoramique époustouflante, la Citadelle, le Pont des Chaînes, l’Opéra d’État hongrois magistralement situé sur l’avenue Andrássy (où on retrouve également les boutiques de luxe comme Louis Vuitton), l’Île Marguerite, le Château de Gödöllö cher au coeur de Sissi (à l’extérieur de la ville), ne sont que quelques-uns des sites qui font de Budapest la ville qu’elle est.

À côté de son architecture, Budapest offre une vie culturelle foisonnante. D’ailleurs, comptez bien quatre jours sur place pour profiter des richesses que la capitale a à vous offrir. Plus haut, je vous parlais de l’Opéra d’État hongrois (où je me suis régalée du ballet Casse-Noisette). Il faut également compter sur ses musées (le Mucsarnok, le Musée des Beaux-Arts, le Musée National Hongrois, le Musée Vasarely, etc.). Inaugurée en 2013, œuvre de l’architecte architecte Kas Oosterhuis, Bálna (« Baleine) située sur les bords du Danube, capte tous les regards et intègre, notamment, un espace culturel.

Saviez-vous que le Danube arrive en deuxième position des fleuves les plus longs d’Europe, derrière la Volga ? En outre, Budapest, avec les rives du Danube, le quartier du château de Buda et l’avenue Andrássy, figurent depuis 1987 sur la liste du Patrimoine mondial de l’UNESCO. Pour le découvrir, ainsi que les merveilles qui le bordent, rien de tel qu’une balade en bateau, de jour comme de nuit (pour avoir la chance de voir les monuments illuminés). Personnellement, j’ai été ravie du tour proposé par Duna Bella (audioguide en 30 langues, verre de bienvenue offert, etc.). Pour les amoureux du monde de la nuit, le Budapest Boat Party est le rendez-vous des noctambules à ne surtout pas manquer ! Autre option ? Grimpez sur la ligne 2 du tram, celle qui longe le Danube et qui passe par les plus beaux monuments qui l’entourent. L’air du fleuve vous a donné faim ? Goûtez, non loin de l’embarcadère, au « Kürtöskalács », ou « Chimney Cake », de chez Gelateria Pichler : le dessert traditionnel hongrois, fait à la main, dans le meilleur glacier de la ville. La version churros-vanille est une tuerie ! Ou encore, à proximité, les délicieux burgers de chez Bamba Marha ou encore les pizzas de Donna Mamma.

Budapest est également mondialement réputée pour ses bains thermaux, alimentés par plus de 80 sources thermales. C’est d’ailleurs l’une des raisons qui m’a poussée à m’intéresser à la destination. Les deux plus connus sont : les très instagrammables Thermes Széchenyi et les Bains Gellért, dans le style Art Nouveau. Vous voulez la détente du spa, sans à avoir quitter votre hôtel ? Bookez une chambre au Corinthia Budapest, vous offrant l’accès à son somptueux espace de bien-être Art Déco. Vous avez plutôt le fêtant ? Budapest s’est taillé une sacrée réputation de ville de la nuit avec son concept de « Sparty » : des soirées, dignes de meilleurs clubs, au coeur des thermes.

À Budapest, j’ai forcément retrouvé l’esprit de Vienne et de Prague (appartenance commune à l’Empire austro-hongrois oblige !). Plus encore, j’ai ressenti ce côté très berlinois, rebelle, spontané. Les désormais célèbres « Ruin Bars », nichés dans des immeubles délabrés du quartier juif, y sont certainement pour quelque chose. Mon préféré ? Le très populaire Szimpla Kert et ses différents niveaux, ses différentes ambiances et sa décoration vintage étonnante. Pour manger avant d’y aller, rien de tel qu’un petit détour par les multiples food trucks de l’espace en plein air Karavàn ou encore par l’exquis Mazel Tov. La journée, laissez-vous tenter par l’esprit « maison de poupée » de Anyam Szerint. Et si vous voulez dormir juste à côté, pour pas cher, l’auberge de jeunesse Marco Polo vous tend les bras.

Photos: aalstyles.com // Suivez-moi sur Instagram.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :