Livia, calmer les règles douloureuses sans médicaments

Début octobre, je recevais un mail de Livia en vue de la Journée Mondiale contre la Douleur qui avait lieu le 15 octobre. Avant cette prise de contact, j’avais déjà découvert ce petit appareil coloré sur les réseaux sociaux et j’en avais lu beaucoup de bien. En commentaires sur mon post d’Instagram, plusieurs d’entre vous m’ont dit de ne jamais en avoir entendu parler. Sachez que Livia est, telle que le décrit l’entreprise, une solution pour « soulager instantanément et sans médicament les douleurs menstruelles ». Pourquoi ça me parle? Comme 1,5 million de femmes en Belgique (9 femmes sur 10 souffrent de crampes et 1 femme sur 10 est atteinte d’endométriose, chiffres Livia), je souffre de règles douloureuses, aussi appelées dysménorrhées. Pas à chaque cycle menstruel mais entre 1 à 2 fois sur 3. Lorsque cela arrive, cela se traduit par une douleur tellement intense au niveau du ventre que cela me réveille la nuit ou m’empêche de m’endormir. Si cela arrive en journée, je lutte au maximum pour ne pas succomber aux antidouleurs (par crainte d’accoutumance, je n’ai pas envie d’habituer mon corps à cette « facilité », surtout qu’ils ne font parfois même pas effet) mais, plus d’une fois, je n’ai pas eu le choix si j’avais une charge de travail conséquente qui ne permettait pas de ralentir la cadence pour souffler un peu. Cela expliqué, vous comprenez aisément pourquoi j’ai eu envie de tester Livia. Surtout que si vous êtes dans le même cas que moi.

 

LIVIA, LE BOUTON STOP AUX RÈGLES DOULOUREUSES. MODE D’EMPLOI.

« Le bouton stop des règles douloureuses » : voici la façon dont est se caractérise Livia. Concrètement, Livia est un dispositif d’électro-stimulation qui se compose d’un boîtier de forme carrée et relié à deux électrodes. Grâce à son étui de rangement pratique et discret, il s’emporte partout afin de l’avoir avec soi au besoin. Pour l’utiliser, c’est très simple : une fois chargé via son câble USB, il suffit de clipser le dispositif à sa ceinture (pantalon, jupe, pyjama, etc.) et de placer les 2 électrodes Flower pads à l’endroit où la douleur est ressentie, que ce soit les ovaires/le ventre ou le bas du dos (vous l’aurez compris plus haut, le vendre pour moi). Ensuite, il vous suffit de l’allumer (bouton central) et de régler l’intensité des pulsations grâce aux boutons « + » et « – » en fonction de la douleur que vous ressentez. Le boîtier envoie alors des impulsions électriques à travers la peau en utilisant les électrodes, qui annulent les signaux de la douleur donnés au cerveau. Instantanément, Livia vous permet de diminuer, voire de réduire complètement, les douleurs menstruelles. Les mots « impulsions électriques » pourraient faire peur mais ce n’est absolument pas douloureux : personnellement, je ressens entre de légers picotements/fourmillements/vibrations. On augmente « ++ » à son rythme, selon ce que l’on ressent.

Livia peut être utilisée par des femmes de plus de 16 ans souffrant de douleurs menstruelles. Comme tout appareil médical, il existe tout de même quelques contre-indications : il ne peut pas être utilisé par des personnes portant un simulateur cardiaque (un pacemaker, par exemple) ou souffrant de tout autres troubles cardiaques graves ou portant un autre dispositif électronique implanté. De plus, il ne peut pas, non plus, être utilisé par des femmes enceinte ou allaitantes.

 

LIVIA, MON AVIS.

Pour tout vous dire, je porte Livia en même temps que je rédige ce post. Lors de mes règles précédentes, je n’ai absolument pas souffert : inutile donc de tester le dispositif. J’ai cru que c’était également loupé pour cette fois MAIS, exceptionnellement, la douleur s’est manifestée très violemment en fin de période. Je vous mentirais en vous disant que j’étais ravie (loin de là) mais j’étais très curieuse de tester Livia. Verdict? Je suis bluffée! En général, je reste à un niveau d’électro-stimulation de 9 ou 10 et ça marche : je n’ai plus mal! Rapidement, on oublie qu’on le porte et la vie reprend son cours, cycle menstruel ou pas. Celles qui ont la chance que les règles n’impactent pas leur quotidien ne seront pas sensibles à ce post, les autres par contre comprendront mon soulagement en n’étant plus crispée de douleur.

Photos: Alerte à Liège // Livia sur Internet et sur Instagram // Suivez-moi sur Instagram.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :