J’ai découvert le Live Room !

La semaine passée, grâce à mes talentueux et sympathiques « collègues » du Boulevardier (L’Express Styles),  j’ai découvert le concept se cachant derrière l’intrigante appellation « Live Room« . Quésaco?! Non, rassurez-vous, ce n’est pas une version encore plus trash des « backrooms »! C’est en 2009 que Thien et Laurent (co-auteur du Boulevardier) se sont lancés dans la grande aventure du Live Room. Concrètement, le temps d’une soirée, leur appartement se mue en salle de concerts. Pour quelques heures,  ce dernier est rebaptisé le « 146 » et se joue lieu de rencontres entre jeunes musiciens plein de fougue et amis mélomanes curieux. Dans une ambiance hyper décontractée, où le chat de la maison supervise les opérations pendant que les invités trinquent tout en apprenant à se connaître, les artistes se livrent à une performance acoustique rendue d’autant plus intense par la promiscuité. Pour sa dernière édition au  146 (dans moins d’un mois, Laurent et sa copine s’expatrieront pour Londres), c’est Charly et sa Drôle de Dame qui a régalé nos oreilles de sa musique folk. Tandis que Maeva Schublin s’est invitée pour tourner un volet de son émission Ô Bout de la Nuit (France Ô) dans laquelle elle nous plonge dans la vie nocturne parisienne. Une super expérience qui donne vraiment envie de promouvoir ce concept de concerts en appartement

Photos: Alerte à Liège (prises à l’iPhone) // L’idée déco à piquer: les caisses en carton transformées en lampe.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :