Visite en avant-première // Exposition Christian Louboutin : L’Exhibition[niste]

En 2012, j’avais été invitée par Martini à un évènement à Londres pour célébrer une collaboration entre la marque et Christian Louboutin. Déception, je n’étais pas disponible. Rebelotte en 2014 pour l’inauguration de sa boutique bruxelloise. Re-déception. La troisième invitation fut la bonne : hier, c’est avec un plaisir immense que j’ai pu assister au vernissage de l’exposition Christian Louboutin : L’Exhibition[niste] au Palais de la Porte Dorée, avec introduction par le maestro de l’escarpin lui-même, et visite en avant-première.

Comme l’a souligné le créateur français mondialement connu, cette exposition est une célébration de son travail, pas une rétrospective. Elle a également été voulue comme un hommage aux artisans et aux métiers d’art chers au coeur du créateur de souliers et « sans qui son travail ne serait pas ce qu’il est ». « Il y a une forme de pointe d’iceberg. Moi, la pointe de mon iceberg, c’est dessiner des souliers. Mais avant ça, il y a un solide ancrage sur l’amour de beaucoup de choses et le respect de beaucoup de gens. Et tout ça, ce n’est pas ce qu’on voit. C’est pour ça que c’était important et désirable, dans ma ville, de montrer tout ça ». Ainsi, la première salle fait la part belle à de somptueux vitraux dessinés pour l’exposition et réalisés par la Maison du Vitrail, sous la direction du maître verrier Emmanuelle Andrieux autour des huit éléments constitutifs du travail du créateur : la Parisienne, le Spectacle, la Couture, l’Art, le Voyage, l’Artisanat, la Sexualité et l’Innovation. Plus loin, ce sont ses projets avec -en autres- David Lynch (la salle « Fétichisme », déconseillée au moins de 16 ans) ou avec l’artiste néo-zélandaise d’origine maorie Lisa Reihana qui régalent les visiteurs.

Né dans le 12ème arrondissement de Paris, Christian Louboutin confie être fasciné dès l’adolescence par la beauté architecturale et la richesse ornementale du Palais de la Porte Dorée. Son premier dessin d’escarpin, c’est là que le jeune Christian le découvre : le règlement, sous forme d’un pictogramme représentant un escarpin barré, interdit de marcher sur les parquets d’époque chaussées de talons aiguilles. Cette image sera plus tard l’inspiration du soulier Pigalle. Le mythe Louboutin est en marche. Car oui, on peut réellement parler de mythe pour celui qui a fait de son nom propre un nom commun : des louboutins. Et ce n’est pas le « Pop Corridor », espace de l’exposition dédié aux innombrables célébrités de la musique et du cinéma, personnalités amies, qui témoignent d’un souvenir autour du soulier de la Maison qui pourrait le contredire.

Mais pourquoi avoir choisi ce titre pour l’exposition ? « L’Exhibition[niste] est un titre qui m’est venu assez rapidement. C’est un jeu de mots entre exhibition en anglais qui signifie exposition et le fait de révéler une partie de soi aux autres. S’exhiber, c’est se mettre à nu. Une exposition, c’est s’exposer. Les deux sont donc assez proches mais il y a une notion plus subversive dans le fait de s’exhiber qui me plaît car, en montrant mon travail, je m’expose de manière plus intime. Je me suis beaucoup investi dans ce projet, à titre professionnel mais aussi à titre personnel. J’y révèle beaucoup de moi-même, des mes inspirations, de mon processus créatif et je souhaitais que cela se comprenne dès le titre de l’exposition. » Tout est dit ! Et cela se ressent clairement tout au long du très riche parcours. D’ailleurs, prévoyez au minimum 1h30 pour faire la visite à votre aise et plonger totalement dans l’univers Louboutin, au-delà des clichés et du superficiel. Un must see !

Photos: aalstyles.com // En pratique : Palais de la Porte Dorée, du 26 février au 26 juillet 2020 // Suivez-moi sur Instagram.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :