5 conseils pour contacter un influenceur… avec succès!

Bonjour à tous! Une fois n’est pas coutume, j’ai envie de partager avec vous l’une des facettes de mon activité de consultante: la mise en place pour mes clients de campagnes d’influence. Un blogpost qui intéressera certainement plus mes lectrices et lecteurs B2B. Collaborer avec les influenceurs du Web et des réseaux sociaux, aujourd’hui principalement d’Instagram et de YouTube, est une réalité pour une grande majorité de marques, renommées ou nouvelles sur le marché. En étant blogueuse depuis plus de 10 ans et dans le conseil en communication digitale depuis plusieurs années, j’ai vu les choses évoluer. Les bonnes pratiques pour contacter avec succès un influenceur et créer avec lui une relation pérenne, je les connais: pour certains de mes clients, j’ai conclu de beaux deals récurrents avec des influenceuses internationales et les rendus ont toujours été fidèles à nos attentes. Ces bonnes pratiques, je vous les résume ici.

En amont de toute campagne d’influence, il est important de définir clairement vos objectifs: accroître la notoriété de votre entreprise, rajeunir votre image de marque, créer du trafic sur votre e-shop, augmenter votre nombre de followers, améliorer les ventes d’un produit, capitaliser sur votre partenariat avec un évènement, etc. Ces objectifs doivent être en adéquation avec la stratégie de communication de votre marque, le tout dans une approche 360°.

A côté des objectifs, il est primordial d’avoir clairement en tête le budget total à allouer à cette opé, tant en capital humain (nombre de personne(s) dédiées et nombre d’heures consacrées) que financier. Si vous budgétez un plan media annuel, vous aurez une vision très claire du pourcentage que représente chaque opé dans ce dernier.

Des objectifs à atteindre découlera votre cible, de cette cible et de votre budget découlera les influenceurs, micro ou macro, avec qui collaborer: ceux dont l’audience se rapproche le plus de votre cible. Tout l’enjeu? Parvenir à les identifier sur les réseaux sociaux. Une tâche qui demande de bien connaître le sujet.

Autre élément-clé à ne pas négliger: définir au préalablement les KPI’s, à savoir les indicateurs clés de performance qui vous permettront de mesurer l’efficacité de la campagne et son ROI.

En matière de campagnes d’influence, il y a deux grandes options: miser sur des publications organiques des influenceurs (c’est à dire des posts spontanés, sans rémunération en contrepartie) ou des posts sponsorisés.

Pour la première option, l’envoi de votre produit à tester s’accompagnera du communiqué/dossier de presse mais certainement pas d’un brief exposant le rendu attendu. A l’influenceur de décider, en toute neutralité, de poster ou pas, quand et sous quel angle.

A contrario, pour une campagne sponsorisée, un brief clair est un élément indispensable pour atteindre le résultat que vous escomptez: timing précis des posts, moodboards, mots-clés à utiliser, hashtag(s), tag(s), angle, rémunération, etc. Ce brief est à exposer à l’influenceur brièvement dans le premier mail de contact et en détail une fois que ce dernier aura accepté de prendre part au projet. Il servira aussi de base à la rédaction du paragraphe « rendu attendu » du contrat. J’y reviendrai ci-dessous.

Combien de fois n’ai-je pas reçu de mails commençant par « Chère blogueuse », « Chère fashionista », « Madame/Monsieur » ou par le prénom de la destinatrice précédente suite à un mauvais copié-collé. Dernièrement, un « Ma jolie » d’une nouvelle interlocutrice ne m’a même pas donné envie de lire plus loin. Est-ce que je vais, moi, écrire « Ma jolie » à une attachée de presse que je ne connais pas ou à une nouvelle cliente que je démarche? Allez, un peu de professionnalisme! Renseignez-vous sur le prénom de l’influenceur et appelez-le par son prénom, tutoyez-le ou vouvoyez-le selon l’ADN de votre marque, lisez son contenu et relevez dans ses posts en quoi il vous semble être une personne de choix pour tester vos produits, etc. Veillez aussi à rédiger l’objet du mail avec soin et précision: il sera décisif si vous voulez que l’influenceur ne mette pas à la corbeille votre courriel sans même l’avoir ouvert.

Après ces premières lignes d’introduction, expliquez-lui votre proposition: lui écrivez-vous simplement pour avoir son adresse postale pour lui envoyer des produits à découvrir? Mettez-vous à jour votre fichier influenceurs pour une campagne à venir? Le contactez-vous dans le cadre d’une campagne sponsorisée avec un budget à la clé? Donnez-lui envie d’aller plus loin avec vous mais ne mentez jamais: ne vendez pas du rêve type « nous aimerions que tu sois la nouvelle ambassadrice de notre marque » pour au final lui envoyer une bouteille de shampoing, comme à 100 autres influenceurs. Contrairement à ce qu’un novice pourrait penser, vous vous adressez à un tout petit monde où tout se sait. Mettez-vous à l’abri du bad buzz.

Dans le cas d’une campagne sponsorisée, c’est-à-dire où l’influenceur sera payé pour créer du contenu à diffuser sur son blog et/ou sur ses réseaux sociaux, un contrat est un prérequis. Anticipez et préparez-le en avance. Il devra être approuvé par les deux parties une fois que le brief, dont je vous parlais plus haut, sera validé. En aucun cas, la campagne ne peut démarrer sans qu’il soit signé. Plus il sera précis, moins il y aura de mauvaises surprises à l’arrivée, pour la marque, comme pour l’influenceur.

Que ce soit pour de l’organique comme pour du paid, un colis instagramable (c’est-à-dire qui rend bien selon les codes visuels d’Instagram, photogénique) aura beaucoup plus de chances d’être relayé, tant dans les feeds qu’en Stories. Certaines marques rivalisent d’ingéniosité: carte personnalisée signée du créateur, goodies craquants, packaging hyper original, etc. Pour du paid, ça peut même donner lieu à des publications bonus par rapport à ce qui est prévu dans le contrat. Pourquoi passer à côté?

Bien sûr, vous l’aurez compris, tout cela prend du temps. Une agence spécialisée en communication digitale et marketing d’influence peut vous être d’une grande aide. Vous êtes une marque ou un jeune créateur? Je serai ravie de vous accompagner!

Photo: DR // Retrouvez-moi sur LinkedIn.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :