Sport et rentrée I Fitbit Blaze

Hello les Sporty Spice! Votre week-end s’est bien passé? Si le sport n’est pas toujours le meilleur compagnon des vacances, la rentrée permet généralement de reprendre les bonnes habitudes abandonnées les valises faites. Après une journée de boulot ou durant le week-end, c’est toujours un plaisir pour moi de décompresser sur un tapis de yoga ou de faire le vide dans ma tête en enfilant mes baskets pour une séance de running. Vous avez envie de vous mettre au sport mais vous hésitez? Voici mes quelques conseils pour bouger et prendre du plaisir!

Se mettre au sport, très bien! Mais pourquoi? Ce que je conseille, c’est avant tout de se fixer un objectif. Est-ce la perte de poids avec du cardio-training? Est-ce le renforcement musculaire et la tonification du corps avec du travail musculaire? Est-ce l’envie de se relaxer ou de faire partie d’une équipe et de rencontrer de nouvelles têtes? Cela vous permettra de trouver le sport fait pour vous.

Faire du sport, c’est (trop) cher? Voilà bien une idée reçue qu’on entend souvent! Certes, dans tout sport, le matériel de qualité a un prix, comme une bonne paire de baskets par exemple. Avant de commencer, il est dès lors important de connaître son budget. En fonction, il est judicieux de phaser ses achats : il est inutile de s’équiper comme un pro avant de savoir si on va vraiment accrocher et persévérer dans la discipline. Quant aux cotisions à payer pour adhérer à certains clubs, si cela vous freine (comme la durée minimale d’abonnement), renseignez pour connaître si votre mairie -par exemple-, pour favoriser l’accès de tous à la pratique sportive, propose des activités sportives à prix réduit ou plus flexibles.

Pour ne pas se décourager, il est très important de suivre ses progrès et de vérifier qu’on avance dans la bonne direction pour atteindre le/les objectif(s) qu’on s’est fixé(s). Si mes sports restent le yoga et le Pilates, j’ai décidé de progresser en running. Du coup, je me suis laissée tenter par une montre intelligente, la Fitbit Blaze. Ainsi, je peux suivre ma fréquence cardiaque (grâce à un moniteur optique) et consulter mes progrès en termes d’objectifs quotidiens de nombre de pas effectués, de distance parcourue, de calories brûlées et de minutes actives. Même si c’est récent comme découverte, j’avoue que c’est assez réjouissant et ludique de contrôler ses performances en temps réel sur son poignet, sans pour autant EVIDEMMENT se mettre une pression de ouf (et malsaine!). A la fin de chaque exercice, on obtient un résumé sur son écran tandis que l’application Fitbit, hyper bien faite (jetez un oeil ici!), permet de voir sa progression hebdomadaire. En effet, grâce à la technologie sans fil Bluetooth LE, Fitbit Blaze envoie des notifications aux smartphones et se synchronise automatiquement avec les ordinateurs et plus de 200 appareils mobiles. Le top!

En matière de running, je sais qu’il y a des erreurs à éviter. Du coup, j’ai demandé à un professionnel de me concocter un petit programme et de veiller à mes premières séances de reprise. Deux types, au choix, que j’alterne en ce moment. N’hésitez pas à également demander des conseils personnalisés de votre côté.

// Séance 1 – Fractionné sur piste //

  • Objectifs : gagner en puissance et en explosivité, augmenter ma VMA (vitesse maximale aérobie).
  • Points positifs : séance rapide, efficace, non-monotone.
  • Points négatifs : séance difficile qui nécessite une piste de 400 m et à ne réaliser qu’une fois par semaine.
  • Déroulement : 1** Ne surtout pas négliger l’échauffement (20 min de footing léger, en finissant par quelques accélérations sur 50 m et des étirements dynamiques) I 2** Travailler en pyramide : 100m – 200m – 400m – 800m – 400m – 200m – 100m à allure très soutenue, chaque distance suivie de 30 secondes de récupération (trot) I 3** Et pour finir, à la fin de séance, privilégiez un retour au calme avec quelques tours de pistes au trot et des étirements.

// Séance 2 – Footing long //

  • Objectifs : gagner en endurance et en résistance.
  • Points positifs : séance modulable en fonction de la forme du moment, moins traumatisante.
  • Points négatifs : séance plus longue qui nécessite de préparer son parcours et qui peut paraître monotone.
  • Déroulement : s’échauffer à allure modérée pendant 10 min avant d’entamer une course de 30 à 40 minutes à allure soutenue, puis finir par 10 minutes de trot pour le retour au calme et, enfin, les étirements.

// Fin de séance //

Comme il ne faut surtout pas négliger l’échauffement, il est important de terminer la séance par des étirements. De mon côté, j’étire chaque muscle méthodiquement et dans un ordre précis (du haut vers le bas ou du bas vers le haut), sans arriver au seuil de la douleur et en effectuant chaque mouvement deux fois.

  • Bas du dos : allongée sur le dos, je ramène les genoux sur la poitrine.
  • Fessiers : assise, une jambe tendue, l’autre pliée par-dessus et ramenée au plus près du corps
  • Quadriceps : debout, une jambe pliée par-derrière, le pied ramené au plus près de la fesse.
  • Mollet : debout, face à un mur, les pieds à plat au sol, je me penche en avant.

Photos: Alerte à Liège // Montre : Fitbit Blaze – Tenue de sport : H&M // Suivez-moi sur Instagram.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :