Run The World (Girls) // Ibrahim Maalouf

Parfois, j’ai peur du monde dans lequel on vit, face à la difficulté de projeter comment vont évoluer les choses et notre quotidien dans les prochaines années. Je pense qu’on est tous un peu dans le cas et certains artistes parviennent à exprimer ses craintes au travers de leur art. C’est le cas d’Ibrahim Maalouf, le trompettiste de génie, avec son clip buzz sorti à la fin de la semaine passée. Pour accompagner sa reprise du titre de Beyoncé, Run The World (Girls), figurant sur son album « Red & Black Light », il nous plonge en 2027, le 12 octobre très précisément. Les valeurs démocratiques telles que nous les connaissons aujourd’hui sont alors de lointains souvenirs. Mais des « groupuscules féminins, dissidents et non-armés » font de la résistance et bravent ainsi les interdits… Une fiction saisissante de réalisme!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :