Michelin Pilot Performance Days // Circuit d’Estoril

Au fil du temps, vous commencez à connaître mes quelques facettes féministes. Un truc qui m’a toujours énervée, c’est que les belles carrosseries, la vitesse, les performances sur circuit, soient quasiment exclusivement associées aux hommes. Quoi, les filles, elles ne servent qu’à tenir (souvent avec une tête de C***!) les parapluies géants au-dessus des pilotes avec le départ d’une course? NO WAY! Lorsqu’on m’a proposé d’apporter un regard féminin sur les performances des pneus Michelin sur le circuit portugais d’Estoril, j’ai de suite accepté. Conduire sur une piste frôlée par Ayrton Senna, waaaaw!

Fin de la semaine passée, je me suis ainsi retrouvée avec l’extraodrinnaire équipe Michelin a testé des bolides les plus puissants les uns que les autres: Porsche Carrera GTS, Audi RS8 V10, Audi TT MTM, … Le parc automobile constitué pour l’occasion comptait 20.000 chevaux répartis sur 48 voitures. Ca ferait baver n’importe quel homme!

Accompagnée d’une pilote professionnelle, Marlène Broggi, j’ai appris durant 2h30 à oser dépasser mes limites sur le circuit. Avoir entre les mains un bolide de 480 chevaux, ça met quand même la pression! Et même si je dois reconnaître que mes petits camarades masculins étaient plus hardis que moi, je suis quand même fière de mes 209km/h affichés au compteur de « ma » Porsche. En tant que passagère, c’est même carrément 250km/h que je me suis prise dans la vue. Ca file des frissons, non?

Mais concrètement alors, les pneus Michelin, ils ont quoi de plus que les autres? Tous les pneus sont ronds, sont noirs. On pourrait facilement se dire qu’ils sont tous identiques et que toutes les marques offrent les mêmes performances. Et bien, non! Derrière ces bouts de caoutchouc se cachent en fait un vrai travail d’innovation permanent. Au siège de Michelin, à Clermont-Ferrant (pour la petite anecdote, Michelin est seule entreprise du CAC 40 à ne pas avoir son siège à Paris), ce sont 6.000 personnes qui travaillent au département R&D pour développer des pneumatiques qui permettent de gagner en tenue de route, en distance de freinage, en consommation de carburant, en absorption des chocs, etc. Moi qui étais la championne toutes catégories pour ne jamais regonfler mes pneus à temps, rouler avec des pneus été sur le verglas, … L’atelier « freinage d’urgence sur sol mouillé » m’a ouvert les yeux! Je serai dorénavant plus vigilante

Photos: Alerte à Liège.

Comments
2 Responses to “Michelin Pilot Performance Days // Circuit d’Estoril”
  1. Florence dit :

    Punaise la chance! Enfin je dis ça mais j’ai eu l’occasion de faire un tour en voiture de rallye et j’ai pas osé pousser sur l’accélérateur, ça foutait les chocottes, pourtant j’avais toujours rêvé de conduire une voiture de sport sur circuit et pouvoir me lâcher 🙂

  2. Punaise la chance! Enfin je dis ça mais j’ai eu l’occasion de faire un tour en voiture de rallye et j’ai pas osé pousser sur l’accélérateur, ça foutait les chocottes, pourtant j’avais toujours rêvé de conduire une voiture de sport sur circuit et pouvoir me lâcher 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :